23
Mars
2016

Lettre n°12, mars 2016.
Le service slicé.


Le service slicé est un service à effet qui permet à la balle d'avoir une trajectoire non rectiligne mais incurvée de la droite vers la gauche (la balle s'éloigne du centre du terrain côté égalité tandis qu'elle se rapproche du centre côté avantage). Il est alors plus difficile pour le receveur de bien anticiper cette trajectoire ce qui permet d'obtenir des retours de moins bonne qualité et de prendre directement l'ascendant dans l'échange. Ce service peut être utilisé en première balle mais aussi en seconde balle puisque l'effet (la balle tourne suivant un axe vertical) permet de gagner en sécurité par rapport à un service à plat.


Points clés du service slicé(pour un droitier)
- Prise : Marteau (même prise que le service à plat, cf. cours précédent sur le service) ;
- Lancé de balle : devant soi et légèrement à droite.
- Déclenchement de la frappe (phase d'accélération) : Balle frottée de la gauche vers la droite.
- Accompagnement et fin de geste : Accompagnement de la raquette vers la gauche du corps.

Le service slicé est le service à effet le plus facile à appréhender et c'est une arme redoutable...travaillez-le, vous ne le regretterez pas !

08
Janv.
2016

Lettre n°11, janvier 2016.
Se préparer mentalement à la compétition.

La compétition peut être parfois un moment difficile mentalement. Facteur de stress, le match officiel limite votre efficacité et vous rend nerveux. Mieux aborder la compétition peut faire partie des bonnes résolutions de cette année. Voici quelques points clés qui peuvent vous aider, que vous soyez jeune ou adulte.

Bien préparer son match ou comment arriver dans de bonnes conditions physiques et mentales
- Bien choisir son tournoi : La proximité, la surface...sont autant de paramètres qui vous mettront dans de meilleures conditions.
- Vérifier l'état de son matériel : Cordage en bon état, deuxième raquette de secours, alimentation et boissons sont autant de précautions à prendre pour que votre match se déroule bien.
- Organiser sa journée : RDV professionnels, sortie des cours suffisamment éloignés de l'heure du match pour ne pas arriver en retard et stressé.
- Organiser sa semaine : Arriver en forme physique le jour de son match nécessite d'éviter les soirées tardives et une activité physique trop intense à l'approche du jour j.

Pendant le match
- Un bon échauffement : La réussite de votre match passe inévitablement par un échauffement complet et progressif. Une montée en température corporelle et un échauffement de tous les coups du tennis est nécessaire.
- Être lucide sur ma propre valeur : Ne pas surjouer est essentiel. Votre stratégie doit reposer sur une connaissance clairvoyante de vos points forts et faibles.
- Être lucide sur la valeur adverse : Avoir un regard objectif sur les points forts et faibles de votre adversaire est essentiel (l'échauffement, le début de match ou la connaissance antérieure de l'adversaire sont des critères d'analyse). Être capable, si le match vous échappe, d'adapter votre jeu est également un facteur de nécessité.
- Bien gérer les temps morts entre les points et au changement de côté
• Analysez objectivement les raisons d'un point gagné ou perdu, d'un jeu gagné ou perdu en prenant votre temps entre les points et au changement de côté (Attention ! il convient de respecter les règles et la continuité du jeu).
• Mettez en place des "routines" entre les points pour vous calmer et vous reconcentrer. Par exemple, se mettre dos au terrain, respirer profondément, replacer ses cordes, fermer un instant les yeux...
• Se projeter rapidement sur le point suivant en mettant en place un schéma tactique.
- Être capable de relativiser : Ne jamais perdre de vue que vous êtes sur un terrain avant tout pour le plaisir du jeu. Un match gagné ou perdu ne changera pas votre vie.
- Attention aux mauvaises attitudes ! Jets de raquette, de balles, crier et invectiver votre adversaire sont des attitudes que vous ne devez pas accepter.
- Accepter de perdre, c'est un pas vers la progression : En toutes circonstances, félicitez votre adversaire s'il effectue un joli point ou s'il vous surclasse lors d'un match. Cela vous évitera de vous énerver inutilement (votre adversaire a également le droit de bien jouer !).
- En cas de litige, que faire ? Si vous êtes persuadé que l'annonce de votre adversaire est erronée (et seulement dans ce cas là), indiquez-lui avec calme et courtoisie votre désaccord et demandez à remettre le point. En cas de récidive ou de refus de votre adversaire faites appel à l'organisation de l'épreuve.

Après le match
- Le jeu prime sur l'enjeu : Quelque soit le résultat du match, félicitez votre adversaire. Le plus important est de pratiquer une activité sportive. L'enjeu ne doit pas prendre le desssus sur le plaisir du jeu et de l'effort.
- Partager un moment convivial : Invitez votre adversaire à boire un verre après le match. La "troisième mi-temps" vous permettra de faire redescendre tranquillement la pression et vous permettra également (en cas de défaite) de repartir du tournoi avec beaucoup moins de frustration.
- Analyser les raisons d'une défaite ou d'une victoire : Comprendre ce qui n'a pas fonctionné est important pour votre progression. N'hésitez pas à en discuter avec votre entraîneur, son recul et ses compétences vous aideront.

Conclusion
Le suivi de ces quelques indications pourra vous aider à mieux gérer la compétition. Néanmoins, ce ne sont pas des recettes miracles et chaque joueur doit trouver son mode de fonctionnement en fonction de sa personnalité.
N'oubliez pas également qu'avoir un peu de stress est tout à fait normal. C'est ce qui donne de l'intérêt à ce sport.
Cependant, si la compétition devient un moment de souffrance et que vous ne prenez plus aucun plaisir, n'hésitez pas à faire une pause dans l'enchaînement de vos tournois (et vous pouvez également vous rapprocher d'une aide spécialisée).

À vos raquettes !!

20
Déc.
2015

Lettre n°10, décembre 2015.
Le revers coupé / shopé.


Le revers coupé


Points clés du revers coupé / shopé
- Prise : Marteau (cf vidéo service)
- Préparation : Action d'amener la raquette à l'arrière et par le haut à l'aide de la main gauche (qui se trouve au coeur de la raquette). Cette phase s'effectue à vitesse modérée.
- Frappe : Action d'extension du bras du haut vers le bas jusqu'au point d'impact (légèrement en avant du corps à hauteur de hanche). Cette phase s'effectue en accélérant et avec une face de raquette légèrement orientée vers le ciel.
- Accompagnement/fin de geste : Phase de décélération qui s'effectue par une extension complète du bras en direction du coup joué. Le tamis se retrouve parallèle au sol. Dans le même temps, le bras gauche va se tendre à l'arrière pour pouvoir rester de profil et avoir un bon équilibre général.

13
Nov.
2015

Lettre n°9, novembre 2015.
Bien choisir sa raquette.

Noël arrive bientôt ! C'est peut-être pour vous l'occasion de changer de raquette ou d'offrir à vos enfants le dernier modèle de Roger Federer ! Mais attention ! Il convient de bien choisir votre matériel. Pour une pratique sécurisée et efficace, certains paramètres sont à prendre en compte.



1/ Ne pas utiliser une raquette trop grande

La longueur des raquettes varie de 50 à 67,5 cm pour les enfants (à partir de 36 cm pour le mini-tennis : 4 ans) et de 68,5 à 71 cm pour les adultes. Une raquette doit être choisie en fonction de la taille, de l'âge et du niveau du joueur. La longueur de la raquette a des effets sur sa maniabilité et limite l'apprentissage lorsqu'elle est trop grande.


2/ Attention au poids

Pour les enfants jusqu'à 14 ans le poids d'une raquette cordée ne doit pas excéder 270 g. Pour les autres catégories d'âge et les compétiteurs le poids peut aller jusqu'à 340 g. Attention, une raquette trop lourde peut engendrer des défauts techniques et des blessures (tendinites).


3/ Taille du manche

Un manche trop gros peut également détériorer la technique, surtout pour un jeune en formation. Il existe 6 tailles de manches. De 0 à 5. Pour les enfants, on va privilégier les tailles de 0 à 2 tandis que pour les adultes, on va plutôt choisir les tailles 2 à 4. Malgré tout, le choix dépend également de ses propres sensations et de la morphologie du joueur.


4/ Tension et qualité du cordage

Les cordages multifilaments naturels ou synthétiques offrent plus de confort et de contrôle dans l'éxécution des frappes. Les monofilaments (type polyesters) sont eux plus rigides et absorbent moins les vibrations. Il convient donc de privilégier les premiers qui sont en revanche plus onéreux.
Une tension de raquette adaptée est aussi un facteur important. Une tension élevée (25 à 30 kg) apporte plus de contrôle mais moins de puissance. Elle est préconisée chez les compétiteurs adultes qui ont un bon gainage musculaire. Une tension basse (20 à 24 kg) apporte plus de puissance et moins de contrôle. Elle est préconisée chez les jeunes pour un gain de vitesse.
Attention, une tension trop forte peut provoquer des douleurs musculaires et tendineuses.


5/ Qualité des matériaux

Privilégiez des matériaux de raquette comme le graphite. Il permet d'associer légèreté et rigidité. Ainsi, vous aurez un coup de raquette plus performant.
L'aluminium, bien que moins efficace, peut être utilisé pour les enfants car il est léger. Il est en revanche peu performant pour une bonne qualité de frappe.


6/ Les accessoires

Une multitude de modèles d'antivibrateurs peuvent se fixer sur votre raquette. Ils permettent de limiter les vibrations lors des frappes de balles et améliorent le contrôle.
Il est également possible de poser un surgrip sur votre manche de raquette. Cela permet d'absorber la transpiration et améliore la tenue de raquette.
Attention, les grips ne sont pas à poser sur le grip d'origine. Cela provoque une taille de manche beaucoup trop importante.



Conclusion --

Ces informations ne sont que des indications. En cas de doute, il convient de se rapprocher des enseignants professionnels de votre club, ils vous conseilleront. Les magasins spécialisés se chargeront ensuite de finir le travail...
Bons matchs à toutes et à tous !!

02
Oct.
2015

Lettre n°8, octobre 2015.
Bases techniques du smash.


Le smash



Points clés du smash (pour un droitier)
- Position d'attention de volée (cf vidéo sur la volée) ;
- Dès la prise d'information du lob adverve : 1/ passage du pied droit en arrière du pied gauche 2/ mise de profil (ligne des épaules perpendiculaire au filet) ;
- On se retrouve en "position armée" : 1/ bras gauche tendu (visant la balle) 2/ bras droit fléchi (tête de raquette en direction du ciel) ;
- Placement : Placement sous la balle en effectuant des petits pas chassés ;
- Frappe : Flexion et extension du bras droit jusqu'à l'impact (accélération) ;
- Accompagnement : Accompagnement et fin de geste vers le bas et sur la gauche du corps (décélération).

05
Juillet
2015

Lettre n°7, été 2015.
Bases techniques de la volée.

Finir les points au filet et être performant en double nécessitent d'avoir une bonne maîtrise de la volée. Nous allons aborder à travers les deux vidéos suivantes les points clés de ce coup (démonstration sur l'exemple d'un droitier)


La volée



La volée (suite et fin)



Points clés de la volée (pour un droitier)
- Prise : Marteau pour la volée de revers (même prise que le revers, cf. cours précédent) et très légèrement coup droit pour la volée de coup droit ;
- Attitude d'attention : écartement des pieds supérieur à la largeur des épaules, jambes fléchies, poids du corps sur les avant-pieds, raquette tenue droite devant soi (tête de raquette à la hauteur des yeux), bras légèrement fléchis et raquette soutenue au coeur par la main gauche.
- Présentation de raquette et frappe : Orientation du tamis face à la balle avec une légère orientation des épaules, déclenchement de la frappe par une extension du bras et la pose du pied avant (gauche pour la volée de coup droit et droit pour la volée de revers), point d'impact en avant du corps.
- Accompagnement : Accompagnement de la raquette vers l'avant et en direction du coup joué.

04
Mai
2015

Lettre n°6, mai 2015.

Les beaux jours sont de retour ! Un bon entraînement ou un match de tennis réussi passe par une hydratation adaptée, avant, pendant et après l'effort. Voici quelques conseils.

1/ N'attendez pas d'avoir soif !

Il faut se forcer à boire dès le début de l'activité, voire même deux à trois heures avant (1/2 litre d'eau). Un manque d'eau altère les performances et l'endurance.

2/ Pendant l'effort

Boire peu mais souvent ! Mieux vaut prendre quelques gorgées régulièrement qu'une grande quantité d'eau d'un coup. La boisson est moins bien acceptée durant l'effort ; un grand volume d'eau peut distendre l'estomac et géner dans l'activité. Boire environ 20 cL d'eau toutes les 20 minutes. En moyenne, se sera 1L d'eau pour 1 heure.

3/ Après l'effort

Pour compenser la perte d'eau et faciliter l'élimination des toxines, il faut continuer à s'hydrater 2 à 4 heures après la fin de l'effort. Idéalement, il faut boire 50 cL d'eau par petites quantités pour 1h30 d'effort effectué. Vous pouvez opter pour des eaux gazeuses riches en bicarbonate et en sodium (St Yorre, Vichy Célestin...). Elles limitent la production d'acides engendrée par l'exercice, diminuent la fatigue musculaire et évitent les crampes.

Quelques conseils supplémentaires
- Varier les eaux minérales gazeuses ou non car elles n'ont pas les mêmes compositions ioniques ;
- Éviter de pratiquer l'activité par temps trop chaud (T>30°C) ;
- Lors d'un match long et épuisant (au delà de 2 heures), pour éviter la déshydratation, privilégiez la Badoit qui contient des sels minéraux (elle limite la déshydratation) ;
- Éviter les jus de fruits, les sodas et les boissons énergisantes. Ils sont mal digérés et n'apportent pas suffisamment de minéraux et de vitamines (il vaut mieux s'alimenter). ;

16
Avril
2015

Lettre n°5, avril 2015.
Bases techniques du service.

Le service est devenu un coup déterminant au tennis. Difficile à réaliser, il peut devenir une arme décisive dans votre jeu. Nous allons voir à travers cette vidéo les éléments clés qui vous permettront d'acquérir les fondamentaux de ce coup.


Le Service



Points clés du service (pour un droitier)
- Prise : Marteau (même prise que le revers, cf. cours précédent) ;
- Attitude de départ : écartement des pieds de la largeur des épaules, bras relachés, raquette tenue en bout de manche et soutenue par la main gauche au coeur, regard et tamis en direction de votre cible.
- Prise d'élan (phase lente) : Séparation des deux bras par une descente et une remontée en simultané ; position armée avec un bras gauche tendu et un bras droit fléchi.
- Déclenchement de la frappe (phase d'accélération) : Flexion du bras droit puis extension jusqu'à la frappe (bras et jambes tendus à la frappe).
- Accompagnement et fin de geste : Accompagnement de la raquette vers l'avant et en direction du coup joué. Fin de geste vers le bas et la gauche du corps.

09
Mars
2015

Lettre n°4, mars 2015.
Bases techniques du revers à 1 main et du revers à 2 mains.

Ce mois-ci nous abordons les éléments clés du revers à une main et à deux mains. Comme pour le coup droit nous parlerons des points techniques essentiels permettant de ne pas limiter l'évolution du joueur ou de la joueuse dans le temps. Vous trouverez ci-dessous deux vidéos (une pour chaque revers) réalisées pour un droitier en situation de confort.


Vidéo n°1 = Revers à deux mains



Vidéo n°2 = Revers à une main


Points clés du revers à une main (pour un droitier)
- Prise : Marteau (cf vidéo) ;
- Préparation : (Action d'amener la raquette à l'arrière à l'aide de la main gauche située au coeur de la raquette) Légèrement par le haut à vitesse modérée, épaules perpendiculaires au filet ;
- Mouvement de frappe : (Action d'amener la raquette sur le point d'impact en avant du corps et à hauteur de hanche) Descente de la raquette (accélération) et pause du pied droit en avant du pied gauche ;
- Accompagnement/fin de geste : Le corps reste de profil et les bras se tendent (décélération). Dans le même temps, action d'"essuie-glace" de la main droite.


Points clés du revers à deux mains (pour un droitier)
- Prise : Marteau en main droite et prise coup droit pour la main gauche (cf vidéo) ;
- Préparation : Tiré de la raquette à l'arrière légèrement par le haut et à l'aide des deux mains sur le manche (vitesse modérée). En fin de préparation, les épaules sont perpendiculaires au filet et les bras sont tendus sans raideur ;
- Mouvement de frappe : ✓ Descente de la raquette par un relâchement des poignets et des bras et dans le même temps pose du pied droit en avant du pied gauche (accélération) ✓ Amené de la raquette au point d'impact au niveau du pied droit et à hauteur de hanche. À la frappe, les bras sont tendus sans raideur.
- Accompagnement/fin de geste : Accompagnement des deux bras en direction du coup joué. Fin de geste par une flexion du bras gauche au dessus de l'épaule droite.


Comparaison des deux revers

Avantages Inconvénients
Revers à une main
- Gain de puissance
- Gain de longueur de balle dans le jeu
- Facilité de jeu vers le filet
- Difficulté à maîtriser les zones croisées courtes
- Difficulté à maîtriser les balles rapides ou hautes
Avantages Inconvénients
Revers à deux mains
- Gain de contrôle
- Efficacité dans le jeu en contre (passing, lobs, retours...)
- Maîtrise des zones croisées courtes
- Manque de puissance
- Limite le jeu vers l'avant et le jeu de volée
- Plus difficile de jouer fort et tendu.
06
Fév.
2015

Lettre n°3, février 2015.
Bases techniques du coup droit.

Dans le but de ne pas limiter votre progression au tennis, il est indispensable de maîtriser les fondamentaux techniques de chaque coup.
À travers les vidéos qui suivent, nous allons aborder les points clés du coup droit réalisé en situation de confort.


Vidéo n°1 = Attitude d'attention



Vidéo n°2 = Gestuelle

Points clés résumés (pour un droitier)
- Prise : Semi-fermée à fermée ;
- Préparation : Action d'amener la raquette à l'arrière et par le haut à une vitesse modérée ;
- Fin de préparation : Mise de profil des épaules et des pieds ; rôle du bras gauche légèrement tendu et qui vise la balle (équilibre) ;
- Déclenchement de la frappe : Action d'amener la raquette sur le point d'impact en passant par le bas (accélération) ;
- Frappe : En avant du corps et à hauteur de hanche ;
- Accompagnement : Vers l'avant et le haut en direction du coup joué.

Bon entraînement à tous !

02
Janv.
2015

Lettre n°2, janvier 2015, Renforcement abdominaux/lombaires, circuit en travail isométrique (sans mouvement) .

Le renforcement musculaire est un travail physique important pour la prévention des blessures . Il permet grâce aux contractions musculaires spécifiques de renforcer la tonicité du dos, d'équilibrer le corps et favorise au tennis la transmission des forces entre le bas et le haut du corps.
Un circuit d'exercices vous est proposé en gainage isométrique (sans mouvement) pour un meilleur développement des muscles profonds.

Principes importants à respecter
- Adapter le nombre de séries (1 série = 1 fois le circuit) et la durée d'une répétition (répétition = 1 exercice) en fonction de l'âge et du niveau d'entraînement ;
- Répétitions de 20 secondes à 1 minute et de 2 à 4 séries, de deux fois par semaine à une pratique quotidienne ;
- Le travail des lombaires doit être deux fois plus important que le travail abdominal (par exemple, 20 secondes d'efforts pour abdos pour 40 secondes d'efforts sur lombaires ou 1 exercice d'abdos = 2 exercices lombaires) ;
- Ne pas oublier d'avoir une bonne respiration lors des efforts ;
- La douleur doit être une alerte qui doit vous permettre de réduire ou de stopper l'activité.

Bon entraînement à tous !

10
Déc.
2014

Présentation de la réforme Galaxie Tennis .

Galaxie Tennis est un nouveau programme fédéral d'enseignement à destination des moins de 12 ans. Vous trouverez sur cette page plusieurs documents qui vous permettront de comprendre sa finalité et sa mise en oeuvre au tennis club d'Unieux. Bien sûr, n'hésitez pas à vous rapprocher des moniteurs pour plus d'informations.

Les points forts de la réforme

  • Une compétition à âge réel - Ce concept permet à chaque enfant, quel que soit son mois de naissance, d'être d'abord le plus jeune des sportifs de son âge, puis le plus âgé. Ainsi, le système de compétition est équitable et donne la même chance à tous les enfants.
  • Un classement adapté - Le système de classement actuel sera remplacé par une hiérarchisation des joueurs de moins de 11 ans. Ce système concernera les enfants jusqu'au jour anniversaire de leur 11 ans. À cette date, ils basculeront automatiquement vers le système de classement actuel.
  • Un apprentissage très progressif - Les enfants apprendront à faire un match dès l'école de tennis. L'étape suivante sera constituée de compétitions « pédagogiques ». Déjà existantes, elles seront renforcées pour permettre de jouer des matchs intéressants sans remontée officielle de résultats et sans pression. Seule contrainte, elles doivent se jouer entre enfants du même niveau.

  • Vidéo diffusée par la FFT, donnant tous les détails de la réforme Lien vidéo FFT
  • Les différents formats de jeu en fonction de l'âge des enfants


  • Critères de passage d'un niveau à l'autre


Tennis Club d'Unieux

5, rue Jean Jaurès

42240 Unieux

04 77 61 05 04

Nous contacter

Liens

PhotographieFFT Ville d'Unieux Photographie